Hong Kong Women Filmmakers

PLACE À LA JEUNE GÉNÉRATION HONGKONGAISE !

Source: http://www.pariscinema.org/fr/2012/actus1.html?actu_id_3767=474&actu_page_3767=5

2 juillet 2012

PLACE À LA JEUNE GÉNÉRATION HONGKONGAISE !

En préambule, 1 + 1 et The Decisive Moment

Parallèlement au panorama hongkongais, le Festival fait la part belle à la jeune génération de cinéastes hongkongais avec deux programmes de courts métrages. Cinq films au total primés à la Fresh Wave(festival de film courts parrainé par JT à HK) que le festival a choisi de présenter, impressionnants de beauté et de maîtrise technique. En préambule, une séance de deux films, 1 + 1 et The decisive moment en présence de leurs réalisateurs respectifs, Lai Yan-chi et Vicky Wong. Pour assurer la relève et convaincu de la nécessité d’ouverture, Johnnie To en parrain attentif, accompagne les talents venus de la péninsule chinoise.

1 +1, le film de Lai Yan-Chi n’est pas un documentaire, comme elle le souligne, bien qu’il s’inspire de faits réels survenus il y a deux ans, alors que le gouvernement de Hong Kong décide de construire une ligne de chemin de fer reliant la Chine Continentale à Hong Kong qui entraine l’anéantissement d’un village et l’expulsion de ses habitants. Sensible à la problématique d’une urbanité oscillante entre tradition et modernité, Lai Yan-Chi s’est entourée d’acteurs non professionnels et concernés par le sujet, comme le grand-père, un artiste activiste repéré dans diverses manifestations. La petite fille quant à elle a 4 ans lors du tournage et n’est pas en âge de lire les lignes de dialogues. Il a donc fallu passer beaucoup de temps avec elle pour établir une relation de confiance essentielle entre les acteurs : plutôt que de la gifler pour déclencher ses pleurs dans l’une des scènes finales comme l’envisageait l’équipe, précise la réalisatrice avec humour, c’est en exploitant le lien réel existant avec le grand père que l’émotion a pu émerger.

Réalisé en partie en réaction à la situation des journalistes hongkongais aux prises avec des medias de masse qui érigent en règle l’exploitation du fait divers, le plus sanglant et le plus spectaculaire possible, The decisive moment est avant tout, d’après Vicky Wong, un questionnement personnel sur le rôle du témoignage et la décision qui mène à faire le choix de montrer ou non la souffrance.

Comme dans 1 + 1, le sujet du film interroge la modernité à travers le passage de l’analogique au numérique des appareils photographiques. Vicky Wong lui-même a commencé sa carrière de cinéaste en tournant en 16 mm et sait, à juste titre, à quel point cette matérialité là peut avoir des incidences sur les choix artistiques. Aujourd’hui, à l’ère du tout numérique, il est plus difficile d’avoir le contrôle sur la machine qui, souvent, semble dicter le geste. En outre, l’appareil photo s’interpose comme le sabre des vieux films chinois dans une ultime et révélatrice scène de combat.

Vous pourrez revoir les deux programmes Fresh Wave dimanche 8 juillet à 14h au Forum des Images

 

Advertisements

Comments are closed.